The last sanctuary Index du Forum
The last sanctuary
Tentez de survivre dans ce monde chaotique où la mort vous attend à chaque coin de rue.
 
The last sanctuary Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Deanathos Thenak (fiche validée) ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    The last sanctuary Index du Forum -> Présentation du forum -> Les fiches personnages -> Les humains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Deanathos
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2007
Messages: 24
Clan: Personne du peuple

MessagePosté le: 13/08/2007 16:36:22    Sujet du message: Deanathos Thenak (fiche validée) Répondre en citant

Nom : Thenak
Prénom : Daenathos
Surnom: L'achimiste
Age : 56 hivers
Métier : officiellement: Marchand alchimiste
Officieusement: Chef de la millice.

Description mentale : Daenathos est quelqu'un de trés sévère, il parle peut mais garde un grand sens du marchandage. Précis de nature et calme, il semble souvent trés froid et son regard bleu délavé semble vous condamner pour une chose que vous avez enfouie , même la plus petite.
Son caractère ne lui apporte pas beaucoup de symathie de la part des autres mais son sens de la précision et de la perfection lui apporte des clients. Il aime que tout soit à sa place, selon lui l'équilibre du monde tien car chacun à une place prédestinée et qu'il est impossible de quitter cette voie.
Malgrés sa froideur, il a un profond sens de l'honneur et de la justice, si cela lui rapporte de l'argent, action réaction , chaques choses en entraîne une autre comme l'équilibre parfait des mondes.

Description physique : Un physique sec et rigide tout comme son esprit, malgrés son âge il garde une forme physique assez surprenante. Son visage qui ne semble jamais sourire ou montrer signe de symathie est garnit d'une barbe argentée bien taillée, elle part des favoris pour descendre sur les joues puis le menton mais elle ne passe pas par la moustache, taillée au carré ce qui démontre encore une fois son sens de la perfection. Il est souvent habillé des vêtements de sa jeunesse à savoir; une longue cape à capuchon en cuir usé mais robuste orné de plumes de corbeaux au niveau des épaulières de cette "cape" qui ressemble plus à une veste qu'a autre chose. Un pantalon en tissus gris épais serré à la taille par une ceinture de cuir simple et aussi usée que la cape , elle semble pouvoir casser lorsqu'on la retire mais elle est aussi robuste que la cape, le pantalon est rentré dans de grosses et lourdes bottes de cuir , il aime laisser quelques plis au dessus ce qui lui donne une allure impressionante vu son accoutrement et sa taille. le haut est constitué d'une ancienne chemise de soie noire se terminant à ses épaules , par dessus cette chemise se trouve une longue bande de lin rouge se terminant triangulairement.
Néamoin à ses mains des gants de cuir qui semblent avoir bien vécus sont installés et malgrés leur rigiditée surprenante il n'a aucne mal à bouger les doigts. Nous terminerons cette description par sa taille et ses yeux; un dos droit , une taille d'un mètre 86 centimètres ce qui étonne beaucoup et ajoute à l'impression d'inquisiteur de cet homme, ses yeux autrefois un mixe de vert océan et de bleu clair sont maintenants comme délavés mais gardent leur teinte et leur froideurs, un regard d'un homme ayant vu trop de choses nichés sous deux épais sourcils mèlants le brun et l'argenté.

Style vestimentaire : Il est souvent habillé des vêtements de sa jeunesse à savoir; une longue cape à capuchon en cuir usé mais robuste orné de plumes de corbeaux au niveau des épaulières de cette "cape" qui ressemble plus à une veste qu'a autre chose. Un pantalon en tissus gris épais serré à la taille par une ceinture de cuir simple et aussi usée que la cape , elle semble pouvoir casser lorsqu'on la retire mais elle est aussi robuste que la cape, le pantalon est rentré dans de grosses et lourdes bottes de cuir , il aime laisser quelques plis au dessus ce qui lui donne une allure impressionante vu son accoutrement et sa taille. le haut est constitué d'une ancienne chemise de soie noire se terminant à ses épaules , par dessus cette chemise se trouve une longue bande de lin rouge se terminant triangulairement.
Néamoin à ses mains des gants de cuir qui semblent avoir bien vécus sont installés et malgrés leur rigiditée surprenante il n'a aucne mal à bouger les doigts.

Histoire (15 lignes minimum) : Né d'un père guerrier et d'une mère couturière, Deanathos ne vît que trés peut son père qui partait se battre avec les rebels, il était lui aussi impressionant , d'un bon mètre 90 , des bras comme des cuisses et une petite panse à bière, il avait les cheveux prématurément gris et un visage strict. Le dernier souvenir de Deanathos sur son père est lorsqu'il est partit le jour des 17 ans de Deanathos épée en main et dans son armure strillée de maintes erraflures.
Sa mère était le contraire de son père, un visage doux , une silhouette fine et des yeux verts océan en amande. la peau trés pâle alors que son père était bronsé par le soleil sous lequel il voyageait toujours. une tignasse brune légèrement ondulée tombant jusqu'a ses épaules et des mains fines mais expertes grâce à son métier de couturière.
Deanathos vécut une enfance plus ou moin difficile car l'absence de son père était pesante malgrés la gentillesse de sa mère.
Il n'avait pas d'amis et restait seul, il s'entraînait physiquement tout les matins et partait travailler pour aider sa mère.
Ses travaux hélas n'étaient guère aisés, il travaillait pour de riches propriétaires de fermes et s'occupait des terrains qu'il l'abourait souvent lui même car ces propriétaires étaient trop radins pour acheter de nouveaux boeufs... ceux ci avaient fait leurs temps.
Cela durât de ses 8 ans jusqu'a ses 15 ans , mais à ses 13 ans il découvrit quelque chose...
le soir alors qu'il allait revenir chez lui aprés un dur labeur, il partit vers l'étable pour donner du foin aux bêtes c'est alors qu'il découvrit une fente dans un mur. Curieux dans sa jeunesse il nourrit les bêtes pour soulevat la latte cassée du mur pour tomber dans une bibliothèque de la demeure depuis longtemp invistée. Il y apprit à écrire , car il savait déja lire, des ouvrages d'histoire. chaques jours il restait aprés son travail pour étudier. Des ouvrages de techniques de combat , de secrets étranges, des récits de vie et... ce qui l'interressat étrangement , l'astronomie et l'achimie.
Un jour alors qu'il avait 16 ans, il surprit une jeune fille richement habillée qui l'observait depuis l'une des fenêtre de l'imposante bâtisse, il labourait les terres , harnaché comme un boeuf et torse nu il trait la charrue dans la terre peut fertile.
La demoiselle qui avait deux ans de plus que lui sortit de la maison avec une cruche d'eau qu'elle posat sur la vielle table à l'extérieur et elle l'invitat à venir boire un peut d'eau.
Deanathos retirat les harnais et s'approchat, couvert de sueur et fatigué il but son saoul avant de se verser le reste de l'eau sur le visage, il remerciat la jeune femme avant de se retourner pour repartir travailler mais la demoiselle posat une main fine sur l'une de ses épaules. Il se retournat et haussat un sourcil, il avait déja l'apparence d'un homme de 20 ans...
le reste n'est pas à décrire, ils firent l'amour et Deanathos retournat chez lui le lendemain au petit matin.
Sa mère inquiète l'attendait devant la maison , les cheveux grisonnant et la peau commenceant lentement à se rider , sa mère ne pouvait plus tellement travailler, elle était malade et se tenait à une poutre.
Il fut pardonné d'être rentré le lendemain et se mit à s'entraîner comme toujours, l'aprés midi il retournat à la ferme pour à nouveau travailler mais un homme de main du propriétaire se dirigeat vers lui , épée à moitiée sortie du fourreau il fixait froidement le jeune homme. Ils se regardèrent mutellement quelques minutes qui semblèrent être des heures puis le propriétaire arrivat tenant sa panse protubérante , le crâne de cet homme était lisse et nu. les yeux porcins du propriétaire fixèrent le jeune homme avant qu'il accuse Deanathos d'un ton rageur. Celui-ci avait découvert ce qui s'était passé la veille et il ordonnat à son homme de main de tuer le jeune homme. L'homme de main sortit son épée et d'un coup rapide et précis frappat diagonalement vers le torse de Daenathos. Il fut surprit de voir son épée se planter dans la faux de sa cible, il était temp de mettre en pratique ce qu'il avait apprit.

l'homme retirat son épée du manche de la faux mais il n'eut pas le temp de faire autre chose, Deanathos faisant tourner la faux au dessus de sa tête tournat une fois sur lui même à une vitesse folle et la faux se retrouvat plantée horizontalement dans la cage thoracique de l'homme. Des yeux ébahis fixèrent un moment la lame qui lui avait percé un poumon pour ressortir au sternum, comme ci il ne comprenait pas ce qu'il se passait une de ses main tremblante vint toucher là où la faux était plantéeet ramenat cette main couverte de sang devant son visage , ses sourcils se frncèrent et il essayatde porter un coup avant de mourrir, ignorant la douleur car il allait mourrir de toute façons, il levat son bras droit armé ui est à l'opposé de la plaie et voulut la planter diagonalement dans la gorge du jeune homme, la réaction ne se fit pas attendre , Deanathos retirat la faux et reculat puis d'un mouvement souple et vertical il plantat à nouveau la faux dans l'homme de main mais cette plaie béante qu'il venait de former tuat directement l'homme de main. se plantant en bas de gorge et ressortant à l'estomac , le coup était mortel et le corp mutilé du mercenaire tombat en arrière laissant la faux l'ouvrir en deux par le poids de son cadavre, le propriétaire étonné fixat le jeune homme et se mit à rire avant de poser une main sertie de bagues sur l'épaule de Deanathos. Il lui proposat alors un travail mieux payé... et beaucoup plus gratifiant, être à sa protection.
Le combat avait convaincu le propriétaire de non seulement laisser ce jeune homme en vie mais qui plus est de l'avoir e garde du corp ce qui était trés avantageux, les pilliards ne se faisaient pas rares sur les routes que le propriétaire empruntais pour porter sa cargaison dans les villes et la vendre. Deanathos eut d'abord envie de découper cet homme mais l'argent qu'il enverrait à sa mère lui permettrait qu'elle achète un remède pour son mal, il acceptat à contre-coeur mais le propriétaire nommé Marcus sourit en coin en lui donnant un ordre. Tuer sa fille...
Deanathos fut étonné mais il avait besoin de cet argent... il déposat sa faux avant de se pencher vers l'épée du mercenaire mort, Marcus l'arrêtat avec un sourire sadique et désignat la faux d'une de ses mains boudinées, il reprit alors sa faux et partit dans la maison. un crit retentit, la faux en question venait de découper sinistrement la jeune fille diagonalement. une plaie béante lançant d'éxubérants flots de sangs était marqué sur la jeune fille , les yeux en larmes il les ravalat avant de sortir de la maison laissant la fille à une mort lente et atroce. Le propriétaire le gratifiat d'une bourse contenant 3 pièces d'or et une d'argent. N'ayant jamais vu autant d'argent il le prit et l'attachat à sa ceinture.
Marcus lui dit de rentrer chez lui et de revenir le lendemain il aurait quelque chose pour lui... et il lui offrit aussi la faux.
rentrant chez lui , les gens du vilage le regardèrent les yeux ronds. il était couvert de sang et de sa faux ruisselait aussi ce précieux liquide de vie. Sa mère le regardat étonnée avant de se laisser tomber dans la vieille chaise qui lui servait de fauteuil. Il ne dit rien et elle ne lui posat aucune questions il déposat la bourse sur la table et allat se laver.
le lendemain il revint vers sa mère et lui dit qu'il reviendrait dans quelques semaines, elle ne sourcillat pas et le laissat partir.
il partit donc en direction de la ferme de Marcus et vit un autre jeune homme mais cette fois mal bâtit qui s'entêtait à faire avancer les vieux boeufs décharnés sur le terrain pour creuser les sillions, haussant les épaules il tocquât à la porte et Marcus lui ouvrit avec le sourire, l'invitant à entrer , il ne se fit pas prier et entrât , tout avait été nettoyé et sur la table était posée une armure ainsi qu'une faux de bonne facture. Marcus lui dit que cela serait son uniforme, une plume de corbeau était gravée sur le plastron et il trouvât que ce symbole lui allait comme un gant vu son arme. Vêtut de cette armure noire aux reflets bleu et à la maile argentée. il attachat la faux dans son dos avec les lanières de cuir prévues à cet effet, Marcus sortit une bouteille de vin et servit deux verres. Deanathos qui n'avait jamais but de vin prit le verre et le but comme de l'eau, le propriétaire sourit amusé et lui expliquât qu'il devait partir pour la grande ville dans quelques heures, la première vraie mission ( si l'on exempt le meurtre de la jeune fille ) de Deanathos.

Ils partirent donc sur la route, les marchandises dans un chariot tiré par deux solides chevaux, les bandits ne tardèrent pas à ce montrer, deux grand gaillards l'un armé d'une hache une main et l'autre d'une épée courte, tout deux habillés d'armures de cuir, l'un d'eux avait la peau légèrement bronsée et un turbant sur le crâne et l'autre la peau pâle des barbares, Marcus sourit lorsque celui en turbant ordonnat de donner leur or et la cargaison, Deanathos ne se fit pas prier non plus sortant sa faux il se ruat sur celui à la hache qui n'avait pas remarqué du premier regard la taille de cette arme monstrueuse, levant sa hache pour assèner un coup vertical et fléchissant les genoux , le mercenaire fit une brève parade alors que la faux creusât un sillion horizontal dans le torse du barbare alors que l'homme en turbant attrappat Marcus et mit son épée sous la gorge de celui-ci , Deanathos étonné de ses capacitées en combat grâce aux livres , fit sauter la hache en l'air d'un pied et l'attrapât de la mai gauche en la projettant dans le crâne enturbanné du deuxième bandit, heureusement qu'il avait bien visé sinon Marcus serait mort, le cadavre du bandit à l'épée tombat lourdement sur le sol, à nouveau couvert de sang Deanathos soupirat avant de ranger sa faux, Marcus riat à pleine gorge en félicitant son mercenaire d'un applaudissement et il lui dit de planter la tête des bandits sur des piquets à l'arrière du chariot pour montrer aux autres bandits de grand chemin de ne pas attaquer où ils mourront.

Le reste est sans importance , les bénéfices furent immenses et Deanathos reçut une bonne part, deux semaines aprés il revint chez lui sa mère était guérie grâce au remède acheté par l'or envoyé par son fils. Les yeux ronds comme des billes , le regard de sa re fixat son fils dans son élégante armure.
Son père était installé sur une chaise et s'occupait du feu dans la cheminée , il regardat son fils et fit un mince sourire vers lui en voyant son accoutrement.Le lendemain il allait avoir 17 ans... il était étonnant qu'un garçon de son âge ait put faire de telles prouesses, mais il les avait faites et il en tirait fiertée, il partit se coucher.
le lendemain lorsqu'il se réveillat, son père était vêtut de son armure et dit un bref aurevoir à sa famille avant de partir épée en main.
Deanathos et sa mère se regardèrent un long moment avant que la porte s'ouvre avec fracas Des envoyés entrèrent épées en mains, ils attrapèrent sa mère et l'emenèrent dans un chariot avant de considèrer le jeune homme d'un regard interressé il avait sa faux en main et déja habillé de son armure.
Cependant il n'avait que 17 ans et deux envoyés contre un garçon , bien que doué , il n'avait aucunes chances, il fut assomé et se réveillat attaché à une chaise alors qu'un envoyé le fixait avec un sourire de carnassier, Deanathos le regardait avec des yeux brillants de rage, l'envoyé se levat et dit d'une voix tonitruante qu'il lui proposait un choix... soit il mourrait ici soit il devenait un de leurs millicien, si il acceptait de devenir millicien sa mère vivrat.
il acceptat donc, sa première mission pour les envoyés fut "d'intercepter" un convoi de ravitaillement des rebels, il eut toutes les informations et s'entraînat jusqu'au lendemain, jour où il allait accomplir sa mission. Il arrivat le jour dit à l'endroit où devait passer le convoi, il avait gardé son armure et sa faux et avait reçut une hache de lancé qu'il avait accrochée à sa taille, le convoi arrivat gardé par 5 hommes tous bien équipés et bien armés, il ne tardat pas à détailler, lorsqu'il en sût assez la hache voltigeat vers le crâne d'un des gardes qui tombat raide mort le crâne fendu net en deux, sautant de son taillit pour arriver sur la route , les hommes restants l'encerclèrent et il sortit sa faux , fléchissant les genoux d'une main il envoyant sa faux d'un geste rapide et fatiguant horizontal vers l'un des gardes , ne pouvant prévoir ce coup son ventre fut ouvert déversant des flots de sang et ses trippes tombant sur le sol , l'homme à sa droite et celui à sa gauche attaquèrent simultanément , un à la cuisse l'autre à la gorge , faisant un bond vers larrière il entendu les lames des rebels fendre le vide alors qu'ils ratèrent leur coups, un nouveau saut en tournant sur lui même la faut découpat la moitiée du cou d'un des rebels qui s'effondrat sur le sol en se noyant dans son sang tandis que l'autre parrat le coup avec son bouclié , le coup étant relativment puissant il reculat et Deanathos fut destabilisé , il tombat au sol prés du cadavre au crâne fendu.
Ne tardant pas , le dernier rebel en vie fonçat vers Deanathos épée en main , Deanathos sortit la hache du crâne et d'un coup sec , la plantat dans les parties intimes du rebels qui lachât son épée avant de s'effondrer aux sol en criant , regardant un moment cet homme il ramassat sa faux et fit rouler la tête du rebel au loin.

Les années suivantes ne sont pas à décrire car cela pourrait choquer les âmes sensibles vu les détails.
Bref, désormais agé de 25 ans , son travail lui avait permis d'acheter une belle demeure dans la grande ville. S'installant sur son balcon il regardat l'activitée incessante de la ville en soupirant, toute ces tueries , tout ce sang...
cela faisait parti de lui désormais mais il voulait assez d'argent pour se consacrer à sa passion... celle qu'il avait découvert dans la bibliothèque... l'alchimie.
il vit quelqu'un venir vers sa porte , se levant de sa chaise et mettant son plastron il partit ouvrir, une nouvelle mission pour lui.
Escorter un convoi d'esclave vers la ville des envoyés, il demandat alors combien il serait payé et le montant en vallait la peine...
500 pièces d'or et des vivres, une belle somme , de quoi acheter le matériel d'alchimie et mettre une petite part en lieu sûr, il rajustât son armure et partit pour accomplir sa mission, il arrivat sur le lieu où on chargeait les esclaves et il vît alors dans l'une des cages... sa mère. elle vint contre les barreaux et lui sourit tendrement mais il ne dit rien et la fixat d'un regard froid, ne comprenant pas pourquoi son fils réagissait comme cela elle le suppliat de venir lui parler. Pour toute réponse elle reçut un coup de poing... venant de son propre fils avant qu'il hurle de sa grosse voix de rentrer dans le rang et de la fermer.
Le convoit voyageat lentement , les autres gardes du convoit étaient de solides gaillards , sûrement des miliciens depuis longtemps, tous habillé d’une lourde armure de plaques , certains munis d’épées et de boucliés , d’autres d’un hache dans chaques mains.
Peut après le départ,une attaque de rebels visant à libèrer les esclaves survint, 20 rebels contre 6 milliciens, l'un des milliciens sautat sur un rebels plongeant son épée dans le torse d'un rebel comme dans du beurre pendant qu'il lui cassait la nuque d’un coup de bouclié, les yeux ronds , Deanathos fixat ce spectacle avant de se reconcentrer , l'un des millicien reçut une flèche dans l'épaule gauche ce qui ne l'empêchat pas de sauter sur le rebel qui avait décoché cette flèche, le millicien arrachat la machoire du rebel d’un grand coup de hache avant de lui éclater le visage à l’aide de son autre hache, le sol se teintait lentement d'écarlate, Deanathos qui n'avait pas la savagerie des milliciens qui accompagnaient le convoit fit tout de même des coups d'éclats avec sa faux , perçant, déchirant tout ce qui s'approchait de lui ou du convoi il commenceat à prendre plaisir à cela , enfin un vrais combat...
les milliciens tuaient rapidement et lui aussi cela se transformat lentement en un concour, un millicien tombat au sol aprés avoir reçut un puissant coup de hache dans le visage,il mourrut en criant alors que d’éxhubérants flots de sang jaillissaient du casque fendu.
les rebels tombaient comme des mouches et bientot il ne restat plus que 5 rebels pour deux milliciens et Deanathos, le plus grand d'entre eux était torse nu , le crâne nu et lisse maniant une grosse hache que Deanathos savait impossible à porter pour tout être plus ou moin normal mais voila... celui là c'était le morceau du roi , un véritable colosse , les autres rebels tmbèrent rapidement avant que Deanathos souriant fit signe aux milliciens de reculer , il fonçat vers le dit colosse qui se préparait à assèner un coup puissant, il n'en eut pas le temps , être fort d'accord... mais rapide en maniant cette arme c'était impossible , la panse du colosse fut ouverte , puis sa cage thoracique , ensuite l'un de ses bras tombat au sol, Deanathos tournait autour de l'homme en assènant des coups , une jambe fut sectionnée puis le bas du dos fut ouvert et enfin la tête roulat sur le sol.
Le convoi reprit route sous les yeux tristes des esclaves qui n'osaient plus dire un seul mot.
Deanathos reçut son paiement avec une prime pour avoir décoré le chariot avec les têtes des rebels qui allaient désormais garnir le palais d'un envoyé.

Le reste des années jusqu'a ses 50 ans ne fut que tueries , massacres , les rebels étaient exterminés rapidement mais il en demeurait toujours des milliers , beaucoups de gens qui n'avaient pas la chance de vivre dans le luxe et à leur faim rejoignaient ces gens qui luttaient pour l'espoir... ah l'espoir... c'était stupide de croire en cela alors que les envoyés se chargeaient bien du monde... et puis qu'en avait-il à faire ? il avait de l'argent de l'action et des vivres, il se retirat finalement aprés une dernière mission délogeant une cellule rebelle dans la ville. Il ouvrit alors un magasin où il vendrait ses créations alchimiques contre des vivres ,car l’argent n’avait plus d’interet maintenant, et où il pourrait se reposer... mais le travail l'interresse toujours et la millice paye bien, et l’action est toujours interressante… d'autan plus que ses années de travaux l'ont fait atérir à un bon poste... être chef de la millice est un vrai régal.




Talents : Grande maîtrise des armes et alchimie.

la fin ?


Dernière édition par Deanathos le 18/08/2007 21:15:59; édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/08/2007 16:36:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Arageth Lothdonedil
Les Envoyés

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2006
Messages: 48

MessagePosté le: 13/08/2007 23:06:07    Sujet du message: Deanathos Thenak (fiche validée) Répondre en citant

Aloooors...

La fiche est très bien écrite aussi je pense que même si il y a quelque incohérence je peux passer outre...Par contre il y a deux trois choses qui me gênent un peu...

Il n'y a quasiment plus de commerçe dans ce monde, l'argent n'a plus aucune valeur sauf chez les Envoyés et dans le quartier ouest.

Donc en partant de ce principe sa gêne assez dans ton histoire car ton personnage ne reçoit que de l'argent, hors l'argents, tout le monde s'en fout...
En même temps ça c'est une "petite" incohérence et comme ton personnage est âgé (presque 60 ans) on peu pensé qu'à son époque il y avait encore un peu de commerce... Donc cette partie je te laisse le choix de corriger ou non cela ne dérange pas.

Ensuite un point qui me dérange beaucoup plus, c'est la jeunesse de ton perso quand il accomplit ses prouesses. Il a 14 ans, bientôt 15 donc déja sa force physique ne doit pas être franchement développée, et faut pas oublier qu'il n'a jamais mangé à sa faim, etc... Donc le veillir un peu serait pas mal je pense, plus cohérent en tout cas, donc sa faut changer... Ou alors rajeunir ses adversaire..

Autre point qu'il faut changer...Tu dis qu'il apprend à lire et écrire etc...Hors c'est IMPOSSIBLE de le faire seule, en tout cas je n'ai jamais entendu parlé de quelqu'un ayant réussi... Donc il faut que tu trouve quelqu'un pour lui apprendre... Paut être la fille du marchand? donc à corriger.

Ensuite, niveau Envoyés, toute la partie avec les mutants est quasi-impossible...Le trois-quart des mutants sont des monstres sans plus aucune raison et le quart restant voue une haine farouche aux Envoyés... Et les Envoyés n'engagerait jamais de mutant...

Ensuite tu dis que ton personnage devient un mercenaire...C'est pas spéciallement le genre des Envoyés, mais bon comme j'ai parlé d'une milice civile humaine, je préférais que ton personnage rejoigne cette fameuse milice...



Donc il faut corriger tout ça, et surtout ne pas oublier que l'argent n'a plus de valeur, à part dans le quartier Ouest et dans Soltis...Et n'oubli pas aussi que les matières première sot quasiment introuvable, iln'y a plus de gibier, plus d'eau et tout est extrèmement dur à trouver et à se procurer...

Sinon vue la qualité de la fiche tu sera accepté sans problèmes une fois tous cela corrigé

(désolé pour les fautes de frappes et tout, j'ai plus les yeux en face des trous)
_________________
Le monde et les hommes forment un tout...
Je suis le maître de tout...
Revenir en haut
Deanathos
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2007
Messages: 24
Clan: Personne du peuple

MessagePosté le: 14/08/2007 01:50:01    Sujet du message: Deanathos Thenak (fiche validée) Répondre en citant

Bon bah je me remet au boulot , niveau correction aprés heu... 3 bonnes tasses de café et quelques cigarettes pour tenir debout.

EDIT: a plus de café... je vais devoir me mettre au whyski pour tenir... non je ne suis pas alcoolo ^^ , ça me maintien debout c'est tout...

P.S.: si vous voyez des grosses fautes de frappes ne vous demandez pas pourquoi... ^^
Revenir en haut
Arageth Lothdonedil
Les Envoyés

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2006
Messages: 48

MessagePosté le: 14/08/2007 12:32:43    Sujet du message: Deanathos Thenak (fiche validée) Répondre en citant

Ben y a rien de changer...... Confused ou alors je vois plus rien....

Tu me donne du whyskiiiiiiiiii Very Happy
_________________
Le monde et les hommes forment un tout...
Je suis le maître de tout...
Revenir en haut
Deanathos
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2007
Messages: 24
Clan: Personne du peuple

MessagePosté le: 14/08/2007 13:13:48    Sujet du message: Deanathos Thenak (fiche validée) Répondre en citant

heu désolé... je vien de me réveiller dans les toilettes... hrum... je me met au boulot

P.S.: le whisky est vide ^^'

EDIT: vala finit ça convient maintenant ? ^^
Revenir en haut
Arageth Lothdonedil
Les Envoyés

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2006
Messages: 48

MessagePosté le: 14/08/2007 17:28:22    Sujet du message: Deanathos Thenak (fiche validée) Répondre en citant

On peut toujours pas apprendre à lire tout seul... Wink

(la chanceeeeeeeeee je veux de la boissoooooooooooon!^^)
_________________
Le monde et les hommes forment un tout...
Je suis le maître de tout...
Revenir en haut
Deanathos
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2007
Messages: 24
Clan: Personne du peuple

MessagePosté le: 14/08/2007 23:30:46    Sujet du message: Deanathos Thenak (fiche validée) Répondre en citant

Mais siiiiii !!!! avec les maigres connaissances alphabéthiques que sa mère lui avait apprise lol
Revenir en haut
Arageth Lothdonedil
Les Envoyés

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2006
Messages: 48

MessagePosté le: 15/08/2007 17:03:57    Sujet du message: Deanathos Thenak (fiche validée) Répondre en citant

Ben si tu connais que la lettre A et O tu risque d'avoir du mal à apprendre à lire et écrire...

A la limite il peut savoir lire et il apprend à écrire.. Confused
_________________
Le monde et les hommes forment un tout...
Je suis le maître de tout...
Revenir en haut
Deanathos
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2007
Messages: 24
Clan: Personne du peuple

MessagePosté le: 16/08/2007 21:00:59    Sujet du message: Deanathos Thenak (fiche validée) Répondre en citant

Voila , je change maintenant xD
Revenir en haut
Arageth Lothdonedil
Les Envoyés

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2006
Messages: 48

MessagePosté le: 16/08/2007 22:10:13    Sujet du message: Deanathos Thenak (fiche validée) Répondre en citant

Voilaaaa^^

Là c'est bien....

Et en plus grâce à toi je vais pouvoir créer des quètes pour te ravitailler en matière première ou pour te faire travailler en tant que milicien...
_________________
Le monde et les hommes forment un tout...
Je suis le maître de tout...
Revenir en haut
Deanathos
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2007
Messages: 24
Clan: Personne du peuple

MessagePosté le: 17/08/2007 02:57:34    Sujet du message: Deanathos Thenak (fiche validée) Répondre en citant

Bah c'est un peut le but lol , comme ça ça fait bien bouger le forum.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 24/04/2018 09:23:00    Sujet du message: Deanathos Thenak (fiche validée)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    The last sanctuary Index du Forum -> Présentation du forum -> Les fiches personnages -> Les humains Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com