The last sanctuary Index du Forum
The last sanctuary
Tentez de survivre dans ce monde chaotique où la mort vous attend à chaque coin de rue.
 
The last sanctuary Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Arageth Lothdonedil ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    The last sanctuary Index du Forum -> Présentation du forum -> Les fiches personnages -> Les Envoyés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arageth Lothdonedil
Les Envoyés

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2006
Messages: 48

MessagePosté le: 07/12/2006 21:57:20    Sujet du message: Arageth Lothdonedil Répondre en citant

Nom : Lothdonedil
Prénom : Arageth
Age : Oublié depuis des siècles…Voir des millénaires

Fonction : Saint et Divin Empereur du Saint Empire.

Description mentale (6 lignes minimum) : Dire que ce charmant jeune…Enfin tout est relatif…Dire que cet être à l’allure juvénile est tordu n’est qu’un doux euphémisme. Il a était crée dans le seul et unique but de diriger d’une poigne de fer l’armée divine et le Saint Empire. Profondément noir jusque dans les moindre recoin de son âme, Arageth semble ne souffrir d’aucune imperfection pour ce rôle. Absolument froid, il peut même paraître frigide et désintéressait de tout ce qui l’entoure. D’ailleurs c’est assez vraie cela aussi. Rien ne semble éveiller sa curiosité si ce n’est les plans secrets des Rebelles qu’il s’amuse à arracher des cerveaux encore vivant de ses prisonniers. Ses sentiments sont aussi peu extériorisé que ses pensées profondes, il semble toujours tout vouloir garder pour lui, se faisant paraître encore plus distant et fade. Et pourtant, malgré cela il n’en est pas moins un être redoutable, cruel, dont l’âme elle-même est baigné de haine. La haine, c’est le seul sentiment que les Dieux ont offert à leur création la plus parfaite, à leur soldat ultime. Il éprouve une haine farouche pour tous ce qui existe, e qui lui a permit de toujours remplir à merveille son rôle de conquérant sans cœur. Sa haine à entraîné évidemment des dérives, il est d’une perversité sans borne, un peu sadique sur les bords, il se plait à voir souffrir les êtres inférieurs à lui.
Mais malgré cela, Arageth souffre du même mal que les autres Envoyés, certes de façon moins prononcé mais quand même, Arageth, comme tout son peuple, souffre de son manque de sentiments, il ne peut rien créer, il ne peut éprouver pleinement l’amour, l’envie ou quoi que se soit d’autre. Les sentiments ne sont pour lui qu’une vague idée. Il n’hésite donc pas à s’entourer d’esclaves humains afin de les voir vivre, de voir les sentiments en actions…Ce qui le pousse parfois à quelques expériences morbides pour voir jusqu’où les sentiments peuvent mener. Il est aussi fasciné par le sang qu’il ne possède pas.

Description physique (6 lignes minimum) : En le voyant, on peine à l’imaginer portant son armure d’or et d’argent, brandissant sa lame divine maculée de sang tout en volant au dessus d’un champs de mort pour abreuver plus encore la terre de sang. Et pourtant, c’est dans ce but là qu’il a était crée, mais aussi dans le but d’inspirer au premier coup d’œil la crainte, le respect mais surtout, l’attirance. D’un physique relativement fin, il est l’exemple même de l’androgyne et souvent on peut le prendre pour une femme, ce qui lui a valut le surnom de « Treizième Apôtre » chez les Rebelles. Ses muscles aussi semblent incapables de porter les nombreuses armes qui trônent prêt de son armure, ils sont très fin, absolument pas recouvert de graisse, graisse d’ailleurs qui n’existe pas dans ce corps uniquement fait de muscle fin et superbe, un véritable éphèbe archangélique dans toute sa divine splendeur. Sa peau, très douce grâce aux nombreux soins qu’il lui impose est d’une blancheur effroyable, le garçon étant exsangue. Eh oui, en tant qu’être fait d’Esprit et de Magie, il ne saigne pas, ne possède pas de sang, pour la simple et bonne raison que les Dieu on jugé mauvais de donner la possibilité à un Empereur de saigner, car si l’Empereur saigne cela implique que l’Empereur est égal aux autre et donc que l’on peut contester ses ordres. Il possède deux paires d’ailes noires pour assurer un peu plus son statut d’Empereur.
Son visage est très fin et très androgyne, ce qui n’aide pas à lui donner un genre. Ses traits sont fins et ont quelque chose d’impérial, le voir donne tout de suite l’impression de côtoyer quelqu’un de haut placé. Ses cheveux sont mi long et d’une couleur résultant d’un savant mélange d’argent, de gris et de platine, le tout saupoudré de reflet blanc. Ceci n’est pas une teinture mais bel et bien sa couleur naturel, preuve de son appartenance au monde Divin. Ses yeux, toujours habillement maquillé pour leur donner plus de profondeur, sont d’un gris blanc des plus dérangeant. Ce regarde d’aveugle vous perce de part en part, scrute votre âme dans ses moindre recoins et vous viole littéralement sans que vous ne puissiez vous en détacher, car déjà vous êtes hypnotisé par sa profondeur mystérieuse et cette lueur si particulière, si unique qu’il possède, mélange de vice et de charme, de froideur et de séduction. Son nez est fin et droit, parfait au milieu de son visage d’ange. Ses lèvres, aussi pâle que celles d’un mort sont une véritable tentation, une invitation au péché et c’est avec une exquise lenteur qu’elle s’entrouvre avec perversion pour laisser échapper en un souffle lubrique la condamnation à mort de n’importe qui. Ce visage parfait est souligné par une fine cicatrice à la forme étrange qui traverse l’œil droit de L’Empereur. Cette cicatrice il ne la doit pas à la main de l’homme mais à sa liaison avec le Ragnarok. Quand celui-ci se fissura, Arageht saigna pour la première fois de sa vie, non pas du sang, mais une partie de son âme éthéré et noire s’était écoulé par cette nouvelle plaie. Il possède enfin un petit tatouage au dessus du sexe, un peu vers l’aine, représenté une croix cerclé, « La Lame des Dieux » symbole de son autorité sur le monde et l’Armée des Envoyés.

Style vestimentaire (ce que porte le plus souvent le personnage) : Le style vestimentaire d’Arageth se décompose en quatre tenues principales :
La première est sa « robe d’Empereur », une tenue complexe, résultat de l’association de plusieurs longue robes couleur d’or et d’argent, d’un pantalon noir comme le jais et d’une multitudes d’écharpe et autre bout de tissus argent, or, blanc et noir qui volent perpétuellement autour de l’Empereur. Enfin pour finir de donner une splendeur impérial, il y a la grande cape blanche, couverte d’entrelacs cousus en fils d’or et d’argent et dont l’intérieur est couvert de soie blanche. La où la cape touche le col des robes, elle est pourvue d’une abondante couronne de plume noire qui rappelle la couleur des ailes de l’Empereur. Sa tête est ceinte d’une fine couronne d’argent et d’or dont le joyau central est une pierre de jais.

La seconde tenue, n’est autre que l’Armure de Guerre de L’empereur. Fine armure superbement décorée, elle est fabriquée en un métal divin que rien ne peut altérer, sa couleur est d’argent et ses décorations sont d’or. Sous cette armure, il porte une fine tenue de soie blanche elle aussi décoré d’or et d’argent. Il possède évidemment une cape mais beaucoup plus fine, histoire qu’elle n’entrave pas les grandes ailes noires de l’Empereur. Cette cape est blanche elle aussi, décoré d’or et d’argent et possédant elle aussi le col de plume noire. Il y a la aussi une couronne décoré.

La troisième tenue est une tenue de tous les jours, quand il est seul. Souvent noir elle est dépourvue de décoration et seul ses quelques bijoux donne une touche d’or à cette morne tenue de cuir noir ou de soie blanche.

La dernière tenue, et la plus belle, est celle quand il sort de son lit et qu’il garde pour seul vêtement son drap de soie noire qui glisse avec perversion sur son corps d’éphèbes.

Histoire (30 ligne minimum) : Imaginez un monde…Sans formes…Sans lois…Un monde où tout n’est qu’esprit, tourbillon infini d’énergies dont la puissance dépasse tous ce que peut imaginer le cerveau humain. C’est dans cet univers, fait de pure puissance, que vivaient les Dieux, et ils y vivent toujours.
Et de cet univers en tout point supérieur, les Dieux surveillaient leurs créations, les hommes, les voyants se déchirer, réduire en morceau le monde parfait qu’ils avaient conçus. Cela était impardonnable. Comment ces inférieurs osaient-ils souiller le monde que leur avait légué les Dieux ?
Outrés, les Dieux réunirent une partie de leurs pouvoirs, ils le figèrent en une pierre immense, palpitant comme un cœur et dont les veines étaient gorgées de haines et de colères. De cette pierre noire, ils prélevèrent un fragment. Et autour de ce fragment, ils firent surgir un corps.
Ce corps, il le firent parler, et de son dos jaillissait deux paires d’ailes noires comme l’ébène. Ce corps parfait, ont le dota d’un esprit de fer, de domination et de haine.
Cet être de haine et de colère reçu une armée…Mais aussi des sœurs, douze sœurs qui l’assisterais dans sa sombre tâches. La première d’entre elles fut Justice. Cette sœur se vit offrir un don supplémentaire par rapport aux autre Envoyés. Elle était la seule à être capable de ressentir, d’avoir des sentiments, elle était la seule à ne pas avoir était formaté uniquement pour la guerre. Bien qu’elle soit moins sentimentale qu’un humain, elle l’est toujours plus que ses frères et sœurs.
Arageth se vit offrir une armure, une lame, et sa tête fut ornée d’une couronne. Les Dieux le convoquèrent et il se prosterna devant eux.

« Vas…Mène tes armées au-delà de l’univers, franchit les confins de l’espace et du temps et remet sur le droit chemin les premiers fils de tes Maîtres. Traverse leur ville, traverse leur champs, traverse leur âmes et remet les sur le chemin de la Lumière. Puis quand la folie étreindra de nouveau leur cœurs, déverse à nouveau les flots de Notre colère, domine leur monde et transforme le en un immense brasier purgatif où ils purifierons leurs êtres impures. »

Dans l’instant, Arageth mettait en marche son armée. Ils traversèrent les confins du néant, les mondes éthéré où rien ne possède forme et bientôt ils traversèrent l’espace et le temps, surgissant dans le ciel. A leurs pieds, deux armées en guerre se déchiraient. Arageth n’eut aucun regard pour Justice, avec un raclement langoureux, il avait mis au clair le fil de sa lame et la brandissant dans le soleil, il amplifia son éclat en hurlant son ordre.

« Massacrez lez… »

Il reçu en écho le refrain des lames tiré et le hurlement implacable de l’armée divine. Les ailes noires claquaient avec violence alors que les humains se faisaient massacrer, incapable d’anticiper cette attaque venue des Cieux. Se fut la première victoire de l’Armée des Dieux.
Arageth mena ses troupe vers la capitale, rasant sur son passage toute trace de la folie humaine, ne laissant dans son sillage que des villages en feu et des charniers immense autrefois plaines luxuriantes.
Par sa volonté implacable il recréa l’ordre dans le monde humain et décida qu’il était temps de partir. Mais les Dieux eurent un autre projet et firent apparaître le Ragnarok dans les cieux, autour du cristal géant, une cité se fut bâtit, cité mouvante dans le ciel et refuge des Envoyés.
Les siècles passèrent et Arageth vint à douter du pouvoir des Dieux…Et surtout vint à douter de sa mission. Les Dieux avaient parlé d’une seconde folie, pourtant lui ne voyait rien de telle. Du moins, pendant un temps. Bien vite les humains redevinrent fous, et à nouveau les lames célestes furent tirées de leur sommeil.
Le sang coulas à flot, Le Ragnarok déversant sa haine sur le monde en un immense rayon noirâtre qui ne laissait que ruine et terre souillé.
Mais alors que le monde des hommes allait s’éteindre, un petit groupe d’entre eux parvint on ne sais comment à pénétrer la forteresse aérienne et ils parvinrent à trouver la salle du trône. Beowulf fit tournoyer sa hache, menaçant Arageth alors installé sur son trône enfoncé dans le Ragnarok.

« Misérable bâtards ailés ! Comment osez vous détruire mon Empire !
- Votre Empire ?... Je ne vois guère d’Empire ici bas…Seulement une race déchue et impies qui rampe pour s’offrir un sursis… L’Age des Hommes est révolus… Il est temps d’expier vos fautes… »

Beowulf et ses hommes chargèrent Arageth, ce dernier, d’un revers de sa lame, blessa grièvement l’Empereur humain, l’envoyant de l’autre côté de la salle. Les autres humains perdirent tout courage, ne pouvant comprendre comme ce corps si frêle pouvait renfermer tant de force…Deux paire d’Ailes noires jaillirent du dos d’Arageth, son regard se posa sur les humains et ils tombèrent tous à genoux, hurlant de douleurs en rampant aux pieds du Seigneur des Envoyés.
Mais soudain, une violente douleur traversa le visage et l’être tout entier d’Arageth. Beowulf était encore en vie et avait frappé le Ragnarok de son arme. De la pure magie s’en échappa et les humains disparurent dans l’instant, laissant le nouvel Empereur seul.

Depuis, Arageth dirige d’une main de fer le monde Humains, la loi martiale est universel et rien ni personne n’est en mesure de contester son pouvoir. Les flammes du Purgatoires viennent d’être allumées.


Pouvoir : L’Empereur possède un éventail de pouvoirs incroyablement puissants, hélas pour lui, son lien avec le Ragnarok est beaucoup plus fort que chez les autres Envoyés, ce qui implique que de nombreux pouvoirs qu’il maîtrisait autrefois son devenu incontrôlable pour lui.

1) Le Viol Mental (maitrisé) : Le très célèbre viol mental. L’Empereur pénètre votre cerveau grâce à une rafale psychique de son crû. Il peut alors lire en vous comme dans un livre ouvert, hélas, le procédé est loin d’être doux pour la victime qui se sentiras comme violé et surtout, elle ressentiras une douleurs atroces dans tous le corps, son système nerveux devenant incontrôlable et douloureux. Parfois le sort est si violent qu’il peut rester des séquelles chez la victime, allant des tremblements jusqu’au coma, voir la mort cérébrale et nerveuse. Justice n’est pas atteinte par ce pouvoir, étant donné qu’elle doit représenter le « Yang », le Bien.

2) Aura Orgasmique (maîtrisé) : Vous vous sentez soudainement excité, impossible de penser à autre chose qu’as votre corps qui réclame l’étreinte charnelle, impossible de défaire votre regard des gens qui vous entoures qui ressente bientôt la même chose que vous, déjà vos corps se mêle contre votre grès alors que l’Empereur s’approche, sabre au clair pour vous offrir votre dernier orgasme. Bien sur si vous êtes éloigné de L’Empereur ou que vous êtes plus ou moins fort spirituellement vous pouvez résister plus ou moins à ce sort.

3) Incarnation de l’Horreur : Ceci n’est pas un pouvoir mais plutôt une conséquence, ainsi seule les personnages faible moralement seront touché par cette pensée, ou alors les personnages ayant eu des problèmes avec l’Empire. Arageth représente tous ce que craigne les humains, aussi quand ils le voient, ils ne peuvent s’empêcher de trembler et d’avoir peur. Les Envoyés ne sont pas touché par ce pouvoir, les humains normaux le sont totalement, les rebelles le sont plus ou moins, les Clerc sont très résistant à ce pouvoir et les Mutant ne sont pas touché tout comme les Envoyés.

4) Fureur Mental (incontrôlé) : L’Empereur envoi une ou plusieurs décharge d’énergie mental plus ou moins violente sur qui il veut. Hélas, depuis que le Ragnarok fut fissuré, ce sort se déclenche aussi quand il s’énerve provoquant des libérations d’ondes mentales dévastatrices un peu aléatoirement, ceux qui peut être relativement dangereux.

Autre : Son « cœur » est un morceau du Ragnarok, il possède deux paire d’ailes au lieu d’une et c’est l’Empereur.

_________________
Le monde et les hommes forment un tout...
Je suis le maître de tout...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 07/12/2006 21:57:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    The last sanctuary Index du Forum -> Présentation du forum -> Les fiches personnages -> Les Envoyés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com